Kasoori methi


Lors d’un voyage en Inde, j’ai souhaité acquérir quelques techniques de travail et découvrir des recettes auprès d’un Chef cuisinier. Démarche relativement simple car la population indienne est d’une grande gentillesse..

Un petit établissement typique, nommé Avocado situé dans le Kerala, au Sud de l’Inde, attire mon attention par la diversité de sa cuisine et le choix de ses ingrédients. Le chef accueille ma proposition avec plaisir. Je suis resté une semaine à ses côtés et j’ai acquis quelques bases pour l’association des épices, et la réalisation de mets.

Un ingrédient attire rapidement mon attention, une feuille séchée que mon nouvel ami met assez régulièrement en fin de cuisson. Ne parlant pas un mot Hindi je lui demande tant bien que mal qu’elle est cette feuille séchée… il me répond kasoori methi ?

 

Après quelques recherches, j’ai compris qu’il me parlait de feuilles séchées de fenugrec, elles ont un parfum très forts qui rappelle le fenouil et le céleri avec une légère amertume, donc à doser avec parcimonie. Cette épice très riche en vitamine, calcium, magnésium et j’en passe. Très utilisée en Inde dans les recettes suivantes : curry, parathas et chapatis. Il me montre également comment utiliser les graines : très grosses, légèrement brunâtres et biscornues. Ils les grillent à sec dans une poêle pour adoucir leurs amertumes puis les écrasent au mortier pour être ensuite mélangées à d’autres épices et enfin réaliser son masala.

Les germes, dont le gout amer apportent une agréable note rafraîchissante sont délicieuses dans les salades.

Voila j’espère que cette article vous a plu.

Dans l’attente de vos commentaires.

Bonne lectureimages-88